Edit Content
Click on the Edit Content button to edit/add the content.
Sculpture

Griffon du Bellay Clarisse

Le radeau a toujours été là. Je ne peux pas avancer plus sans sauter dans le vide, sans commencer à tailler, en aveugle. J’ai tout sur le bout des doigts mais je suis incapable de voir la forme que cela aura.

À l’heure qu’il est je me dis que ce que je dois faire ne doit pas me rendre malade, me rendre triste. Comme lorsque je me suis forcée à voir, alors que je n’étais pas tout à fait prête. Ça coince toujours un peu.

Je n’ai rien à démontrer. Seul, mon désir de mer, de failles, du travail de ronger, de détruire et de faire de la dentelle.

Mon plaisir absolu de tailler des corps, de les dessiner, de les ouvrir. Tresser corps et vagues. Piéger les corps, les faire fondre, les traverser. Faire vivre la mer dans les corps, faire mourir les corps dans la mer. 

 

< Retour à la page précédente

Navigation

Contact

Horaires

Exposition en cours

Du 19 juin au 25 août 2024

L'enfance de l'art | 50 artistes de la galerie

L’ENFANCE DE L’ART

Exposition été 2024. Point Rouge Gallery

« Poétiquement toujours, sur terre habite l’homme. » Friedrich Hölderlin

Jean Cocteau aimait dire qu’il y avait les poètes et qu’il y avait les grandes

personnes. Si la “grande personne” est installée dans un savoir qu’elle s’est constitué ou qu’on lui a légué, l’enfant, au contraire, vit de plain-pied avec les choses et les êtres : il découvre le monde en l’inventant et le crée avec appétit en le démasquant.

Pour l’artiste, le temps de la découverte et le temps du jeu ne s’est pas arrêté, c’est cette part d’enfance que l’artiste a su garder intacte, mais surtout qu’il a su développer.

Il donne une forme à l’univers qu’il contemple, le fléchit en y plongeant vaillamment, le réfléchit dans le miroir de ses sensations selon une logique et une rigueur qui lui sont particulières et personnelles, si personnelles et particulières que cet objet façonné, cet artefact éclaire et nourrit celui qui veut bien l’appréhender et le dévorer.

Pour cette exposition « L’enfance de l’art », Point Rouge Gallery a proposé aux artistes de la galerie un retour conscient dans l’enfance qui fut la leur, berceau d’une vie dédiée à la création, récréation quotidienne et festive, toujours joyeuse, parfois tragique, à jamais perdue et pourtant quotidiennement réinventée.

 Étienne Yver, 2024

Vernissage

Samedi 29 juin 2024 à 18h